Film

Battle of the sexes, une bonne dose de catharsis féministe

25 décembre 2017 — 0

main

Film

Battle of the sexes, une bonne dose de catharsis féministe

25 décembre 2017 — 0

Battle of the Sexes raconte l'histoire vraie du match de tennis historique qui a opposé Billie Jean King & Bobby Riggs en 1973. C'est un film cathartique & féministe, alors préparez-vous à prendre une bonne dose de Gurl Power !

Homme contre Femme : c’est le thème du film Battle of the Sexes. Bobby Riggs, ancien champion de tennis, crie à qui veut bien l’entendre que le tennis féminin ne sera jamais l’égal du tennis masculin. Il met au défi de le battre les championnes de l’époque, persuadé que, malgré leur différence d’âge, elles seront faciles à écraser. Mais Billie Jean King, n°1 mondiale, ne compte pas se laisser faire si facilement !

Battle of the sexes : plus qu’un match

La reconnaissance du tennis féminin

Contrairement à ce que l’on pourrait s’imaginer au premier abord, l’histoire de Battle of the Sexes n’est pas uniquement celle d’un match. En 1973, Billie Jean King a 29 ans et est numéro 1 mondiale. Mais le sport féminin n’étant pas considéré comme assez noble, les joueuses touchent une prime 10 fois moins élevée que celle des joueurs masculins. Malgré des arguments très terre à terre – les finales féminines génèrent le même chiffre et places vendues que les finales masculines – les grands pontes ne veulent rien entendre. Elle fonde alors, avec d’autres joueuses, la Women’s Tennis Association et se font par la même occasion exclure de la Fédération de tennis des États-Unis par Jack Kramer (ancien joueur et promoteur de tournées).

battle of the tennis womens tennis association

Un match symbolique

Au même moment, Bobby Riggs, ancien numéro 1 masculin, est lassé de sa vie et ne supporte pas la retraite. Connu pour ses propos misogynes et son mépris à l’égard du tennis féminin, il appelle Billie Jean pour lui proposer un match qui opposerait Féministe contre Macho. Elle refuse, mais il ne lâche pas l’affaire et convainc une autre championne, Margaret Court… qui perd. Les spécialistes de l’époque sont formels : les hommes sont meilleurs que les femmes, notamment parce qu’ils supportent mieux la pression. Billie Jean, piquée au vif, accepte donc finalement de relever le défi.

Bobby fanfaronne et continue ses provocations, tandis que Billie Jean se prépare très sérieusement au match.

Battle of sexes riggs Girls

Elle exige la parité chez les commentateurs et commentatrices, et refuse la présence de Jack Kramer. C’est là à son sens tout l’enjeu de ce match : Riggs n’est pour elle qu’une grande gueule, qui ne prend même pas ses propres propos au sérieux. La racine du problème vient de Kramer – qui représente l’industrie du tennis dans le film – qui est foncièrement sexiste, et qui de par ses relations, constitue un véritable obstacle à la promotion du tennis féminin et de l’égalité homme-femme dans le tennis.

Ce match est bien plus que de simples sets : il représente le combat d’une figure pour l’égalité des sexes, dans le sport en général. Billie Jean finit par gagner le match trois sets à zéro, ce qui révolutionne la perception du tennis féminin et donne un coup de boost au tennis en général.

Sororité et féminisme

Le film parle aussi de féminisme, celui de nos aînées. Ce qui m’a le plus marqué, c’est l’entraide entre ces joueuses. Elles ont choisi d’abandonner leur statut au sein de l’institution traditionnelle et reconnue du tennis pour s’affirmer, sans filet. Elles s’affrontent toutes lors des tournois mais voyagent ensemble et partagent leurs chambres et même salles de bain. Sans virer dans la niaiserie, on sent qu’elles savent qu’il n’y a qu’en faisant front uni qu’elles pourront avoir du poids dans leur combat. Même Margaret, la plus coincée de la troupe, suit sans (trop) rechigner et comprend l’importance d’être un bloc.

battle of the sexes tenniswomen

Beaucoup de choses sont montrées lors de leur tournée : leurs changements sur l’uniforme traditionnel, le travail incroyable qu’elles abattent  – les joueuses doivent distribuer et vendre elles-mêmes les billets pour la compétition, sans parler de la préparation des courts et des entraînements !

C’est très rafraichissant de voir des femmes travailler ensemble, qui ne s’apprécient pas toutes (et c’est bien normal au sein d’un groupe aussi large), mais qui réussissent malgré tout à s’unir pour défendre leurs droits communs.

Des relations complexes et réalistes

En plus des différentes joueuses mises en avant, le film nous présente trois personnages très attachants.

Bobby Riggs

Eh oui ! Aussi étonnant que ça puisse paraître, c’est un des personnages qui m’a le plus surprise. Dans le film, il est malheureux d’être à la retraite. Addict aux jeux d’argents, il ne sait pas quoi faire de ses journées. Sa femme refuse de revivre une seconde phase d’addiction, et tout au long du film, c’est un homme en pleine crise existentielle que l’on observera. Ses propos abjects ne sont clairement pas l’expression de ce qu’il pense et ressent : Billie Jean a totalement raison lorsqu’elle dit ne pas s’en émouvoir, puisqu’il ne fait cela que pour faire parler de lui. Il finira par retourner auprès de sa famille, probablement après s’être rendu enfin compte qu’il était temps pour lui de raccrocher, et de tomber dans l’oubli.

elisabeth_shue_battle_of_the_sexes_-_publicity_-_h_2017

Marilyn

Marilyn est la maîtresse de Billie Jean. C’est d’abord sa coiffeuse, mais elles finiront par entamer une liaison bien que Billie Jean soit mariée. Leur relation est compliquée, de par le mariage d’une part, mais aussi de par l’époque. En effet, Billie Jean ne peut jouer que parce qu’elle est soutenue par des sponsors : la révélation d’une liaison, de plus lesbienne, est un scandale qu’elle ne peut pas se permettre (surtout vu l’époque). Marylin devra aussi apprendre à composer avec le tennis, car c’est clair pour Billie Jean : le plus grand amour de sa vie, à tout prix, c’est lui.

marylin billie jean king gay

Larry King

Larry King est le mari de Billie Jean. Au-delà du fait qu’il est le portait craché de Fred dans Scooby-doo, il est en apparence l’homme parfait pour elle. Il est très supportif, l’aide du mieux qu’il peut et ne rechigne jamais à la soutenir lors des tournées. Il a compris la nature profonde de Billie Jean, et sait que quoiqu’il arrive, le tennis sera toujours sa priorité. C’est d’ailleurs assez bouleversant lorsqu’il apprend la liaison entre Billie et Marylin : il dit à cette dernière que dans tous les cas, le tennis sera toujours premier, et qu’il est prêt à faire ce qu’il faut pour qu’elle gagne ce match.

Larry king battle of the sexes

Fiction vs facts

Battle of Sexes est une oeuvre très fidèle à l’Histoire. Par exemple, Billie Jean est réellement arrivée dans le stade sur un char à la Cléopâtre, et Bobby Riggs avait réellement pour sponsor la marque Sugar Daddy.

Tennis Player Billie Jean King Being Carried on Palanquin

Pour en savoir plus sur le contexte réel de l’époque, je vous conseille d’aller lire cet article qui récapitule bien le fact vs fiction de Battle of the Sexes.

En bref, ce film est une pure catharsis féministe qui donne la pêche. Parfait pour commencer 2018 en beauté !

Fiche technique

Battle of the sexes

Titre : Battle of the Sexes

Producteur : Cloud Eight Films, Decibel Films, Fox Searchlight Pictures

 Année de sortie : 2017