Livre

Dangerous women, une anthologie (presque) féministe

9 octobre 2016 — 0

main

Livre

Dangerous women, une anthologie (presque) féministe

9 octobre 2016 — 0

Même si ce fut d'abord le nom de George R. R. Martin qui me poussa à acheter Dangerous Women, je fus (très) agréablement surprise lorsque je compris que, loin d'être un simple spin-off de GoT, c'était une véritable anthologie à la gloire de la femme forte que je tenais dans mes mains.

Dangerous Women est une anthologie de nouvelles recueillies par George R. R. Martin et Gardner Dozois. D’abord paru aux éditions Tor Books en 2013, Nadisodhana il faudra attendre 2016 pour l’édition française chez J’ai Lu.
L’anthologie se présente sous la forme de deux volumes en France, le premier regroupant les plumes masculines et le second les plumes féminines.

La question de la dangerosité des femmes

Dans son introduction, Gardner Dozois présente le thème commun à toutes ces nouvelles : la femme. Mais attention, pas n’importe quelles femmes. Dans le genre littéraire, elles ont souvent été cantonnées à des rôles de princesses en détresse, niant la Duration, réalité. Il prend en exemple des Reines, des guerrières, et rappelle que de tout temps, les femmes se sont elles aussi battues. Bref, vous l’aurez compris : Dangerous Women célèbre les femmes courageuses, fatales, dangereuses, intrépides, redoutables, formidables.
Dozois et Martin ont appelé de grands auteurs de tous genres à participer à ce projet. Les univers sont donc variés et l’on passe aisément du Chicago moderne à un monde apocalyptique.

Un recueil (presque) féministe

Le thème de cet ouvrage est ouvertement féministe, et ça fait plaisir. Quand bien même deux hommes héro?ne sont à l’origine de l’initiative, ce projet, finalement déjà vieux, est extrêmement satisfaisant à lire. Et qui sait, peut-être qu’il lancera des vocations de futures autrices !

Le panel d’écrivains est plutôt impressionnant, avec de grands wholesale jerseys noms de la fantasy notamment. Si leur biographie vous intéresse, sachez que vous trouverez une description détaillée de leur travail avant chaque nouvelle.

Puisque nous parlons d’une anthologie, j’ai eu envie de vous donner mon avis les quelques textes qui m’ont marquée plutôt que de tenter de cerner l’ensemble. Les histoires n’ayant rien à voir les unes avec les autres, cela n’aurait pas été très pertinent. D’autant plus que si certains sont excellents, d’autres sont bien plus problématiques à mon goût…

Les nouvelles de Dangerous women

  • Introduction (Gardner Dozois)
    Un court texte à base d’empowerment féminin qui fait bien cheap nfl jerseys plaisir. You cheap mlb jerseys go girl !
  • Desperada (Joe Abercrombie)
  • Cocktail explosif cheap nba jerseys (Jim Butcher)
    Un spin-off blog des Dossiers Dresden. Vraiment sympa, même si on aura pu se passer des détails blasants sur le Toronto physique des personnages féminins.
  • Catcher Jésus (Joe R Lansdale)
    Une des nouvelles un peu à côté de la plaque, avec un personnage très fade et cliché de « femme fatale ».
  • Je sais comment les choisir (Lawrence Block)
    Trigger Warning viol, inceste, violence. Très Le dérangeant et malsain, c’est le seul texte que j’ai réellement détesté.
  • Des ombres pour Silence dans les Forêts de l’Enfer (Brandon Sanderson)
    Silence est mon héroïne coup de cœur. Je crois d’ailleurs que c’est la seule qui a plus de la trentaine…
  • La Fille du miroir (Lev Grossman)
    Un contexte à la Harry Potter très sympathique, mais l’intrigue est un peu brouillon.
  • Annoncer la sentence (S.M. Stirling)
    Trigger Warning viol, pédophilie. Le monde semble intéressant, mais on nous offre trop peu de détails à mon goût. Je n’ai pas accroché à la nouvelle mais j’aurais lu avec grand plaisir un roman complet.
  • Nommer la bête (Sam Sykes)
  • La Princesse et la Reine, ou Les Noirs et les Verts (George R R Martin)
    Si vous avez lu Le Trône de Fer, cheap nba jerseys vous allez vous régaler. Vous apprendrez ici comment les dragons se sont éteints pendant la Danse des Dragons, la vraie.

Et la suite ?

Eh bien elle arrive le 18 Janvier 2017 ! Et avec des autrices comme Megan Abbott, Diana Gabaldon (Outlander), et même Robin Hobb. autant vous dire que je suis plutôt impatiente, et que j’ai hâte de voir comment des autrices ??-5?? s’empareront de ce sujet. Espérons qu’elles proposeront moins de clichés que leurs homologues masculins. Vivement l’année prochaine !

Fiche technique

dangerous-women

 

Titre : Dangerous Women

Concepteurs : George R. R. Martin & Gardner Dozois

Éditeur français : J’ai lu

Tome paru : 1 sur 2 en France

Statut : Terminé, un tome aux États-Unis

 

 

Crédits Illustrations : Simon Goinard