Série

Halt and Catch Fire, des femmes dans la tech

2 avril 2018 — 0

main

Série

Halt and Catch Fire, des femmes dans la tech

2 avril 2018 — 0

Vous aimez coder, ou désosser de vieux ordis ? Vous vivez encore dans les années 80 ? Halt & Catch Fire est une série rafraîchissante et faite pour vous !

Cette review est garantie 100%  sans spoilers !

Hey you ! Pour les plus fidèles au blog d’entre vous, cela fait un bon moment que l’on ne s’était pas vu.e.s. La bonne nouvelle, c’est que cet article est sur une série de qu-a-li-té.
En tant que femme dans le numérique, les personnages féminins de Halt and Catch Fire m’ont apporté non seulement de la motivation, mais aussi, bien que fictifs, des modèles à suivre. C’est parti pour un saut les années 80 !

Halt and Catch fire, de quoi ça parle ?

Commençons par l’anecdote pour briller en société. L’expression Halt and Catch Fire (littéralement « arrête et attrape le feu » pour les non-anglophones) fait référence à une instruction légendaire, qui aurait été développée chez IBM et ferait surchauffer les composants jusqu’à ce qu’ils prennent feu. Et en effet, l’histoire se concentre sur des informaticiens et ingénieurs dans les années 80.

Je n’ai aucune envie de vous spoiler l’intégralité de la série, je me contenterai donc de l’intrigue initiale. Dans la saison 1 donc, Joe MacMillan, commercial, vient de rejoindre Cardiff Electric à Dallas. Ancien d’IBM et visionnaire à ses heures perdues, il réunit une équipe afin de créer un Ordinateur Personnel (un PC, si vous préférez) plus rapide et compact que tout ce qui se fait sur le marché.
Sa team est constituée de Cameron Howe, étudiante et codeuse de génie, & Gordon Clark, ingénieur informaticien marié à Donna Clark, également ingénieure informaticienne.

Une évolution appréciable

Halt and Catch Fire fait partie des séries où les personnages évoluent (réellement), saisons après saisons. Je ne vous mentirai pas : lorsque j’ai appris que la 4e saison serait la dernière, mon petit cœur s’est brisé. Cependant, le timing est plutôt bien choisi. Et c’est bien mieux que la série s’arrête avant la 5e saison, en gardant sa qualité !

joe macmillan halt and catch fireLorsque j’ai compris qu’Halt and Catch ne reviendrait pas en 2018 (ni jamais)

Là où la saison 1 se focalise purement sur la rencontre et la synergie entre Joe, Cameron et Gordon, la saison 2 explore les autres marchés florissants de cette époque (début du réseau, jeux électroniques, etc.) et offre une place plus importante à Donna. La dernière saison est plus mature, le temps ayant passé et chaque personnage ayant fait ses propres choix.
Halt and Catch Fire n’est clairement pas une série d’action – si vous recherchez drama & courses poursuite, passez donc votre chemin. Mais, au-delà de son sujet technique, elle présente des personnages réalistes, avec tous leurs problèmes, leurs ambitions, leurs rêves réalisés (ou non), leurs peurs, et n’idéalise pas leurs relations ou leur vécu.

Des personnages à la fois réalistes & badass

La vraie force et la principale qualité d’Halt and Catch Fire, vous l’aurez compris, ce sont ses personnages. Je ne peux malheureusement pas souligner l’abondance des personnages racisés, cependant je soulignerai clairement la présence et le traitement moderne des personnages LGBTQ+. Mais je n’en dirai pas plus…

Puisque je risque de vous raconter toute la série si je fais durer cet article plus longtemps, je préfère m’arrêter ici et vous encourager (très fort !)  à aller mater cette série. Mais pour finir en beauté, voici un petit focus sur mes deux persos préférées, a.k.a Cameron Howe & Donna Clark.

Cameron Howe

Cameron Howe Halt and catch fire

Cameron est LA raison pour laquelle j’ai commencé à regarder Halt and Catch Fire. Un show sur une femme qui code ? Évidemment que je n’allais pas rater ça ! Cameron est une jeune femme en plein construction, avec une enfance plus ou moins chaotique. Elle n’a pas l’intention de se laisser dicter sa conduite, et a pleinement conscience de ses capacités.
Pendant les différentes saisons, elle va grandir, s’épanouir, (lentement) mûrir, et essayer de trouver sa propre voix. Elle est loin d’être celle qui se remet le plus en question, mais tous ses choix sont pris par conviction, ce qui la rend si touchante et vraie.

Donna Clark

halt-and-catch-fire-season-1-2014-poster-2

Donna a été la grande surprise d’Halt and Catch Fire. D’abord présenté comme « la femme de Gordon », qui s’occupe de leur deux filles et fait un métier qu’elle n’aime pas pour assurer la stabilité des revenus, elle se révèle vite comme étant une ingénieure tout aussi passionnée et plus compétente que son mari. De tous, c’est elle qui change le plus pendant cette petite dizaine d’années. Ses préoccupations m’ont beaucoup touchées, car c’est quasiment la seule adulte dans la bande. Et comment concilier vie privée, vie familiale, famille & passions lorsque vos proches n’ont pas les pieds sur terre…
D’aucun la trouveront probablement antipathique après quelques saisons – pour moi elle restera une femme forte et sûre d’elle, et un parfait modèle !

 

J’espère vous avoir convaincu d’aller très vite Binge-Watcher cette perle ! Et n’oubliez pas : ces évènements, bien que basés sur une timeline réelle, sont fictifs 😉

Fiche technique

halt-and-catch-fire-affiche

Titre : Halt and Catch Fire

Producteurs : AMC Studios, Lockjaw Productions, Gran Via Productions

Diffusion : AMC

Statut : Série terminée, 4 saisons