Série

Jane the Virgin, ou ma première telenovela

17 octobre 2016 — 0

main

Série

Jane the Virgin, ou ma première telenovela

17 octobre 2016 — 0

Je serai honnête : la première fois que j’ai entendu parler de Jane the Virgin, j’ai eu cette réaction :

Petra Solano

Jane & moi, pas vraiment un crush

C’était l’année dernière, lorsque la saison 1 a débarqué sur Netflix. Tout le monde parlait de « Jane the Virgin », et j’étais plutôt intriguée. Il faut dire que le plot ne vend pas du rêve : Jane, jeune femme vierge car se réservant pour le mariage, se fait inséminer accidentellement. Je voyais déjà venir les habituels tabous et clichés américains autour de la maternité. L’affiche et le titre me suggérait un truc bien sexiste, à base d’injonctions et de jugement. Bref, je ne comptais pas la regarder, jusqu’à ce que je vois la chronique dédiée d’Aki, qui m’a convaincue de tenter le premier épisode. Et vous savez quoi ?

J’AI TELLEMENT BIEN FAIT.

Jane the Virgin étant adaptée d’une telenovela vénézuélienne, autant vous dire que les rebondissements ne manquent pas. Loin de moi l’idée de vous spoiler, mais l’intrigue autour de Jane et de sa grossesse s’accompagne d’une enquête criminelle et d’histoires de famille complètement folles. J’ai retrouvé cette ambiance à la Desperate Housewives qui me manquait tellement, celle qui vous perd si vous avez le malheur de louper le moindre épisode.

Une série « girl power »…

Globalement, je trouve que Jane the Virgin est une série  plutôt féministe. On y utilise le vocabulaire spécifique : si vous ne connaissez pas le mansplaining ou le test de Bechdel, c’est le moment d’aller réviser les bases. Alba, la grand-mère, est une fervente croyante (mais qui va à l’église avec un ami gay), Xiomara, mère de Jane, veut vivre sa sexualité comme elle l’entend et Petra, la femme de Rafaël, entend bien avoir une carrière et avoir son mot à dire dans la gestion de leur hôtel. Bref, un large panel de femmes est présenté, et toutes veulent y trouver leur compte. You go girl!

Petra SolanoPetra après avoir défoncé le patriarcat

Autre point important, ce qui m’a convaincue que cette série était différente : ON. PARLE. AVORTEMENT. Et pas de manière taboue ou quasi invisible comme dans la plupart des séries. Non, ici, on parle médicaments, et on considère le choix sérieusement. Plusieurs fois, en plus.

Pour finir sur les points positifs, je parlerai du casting, plutôt diversifié puisque la majorité des personnages ne sont pas blancs.
Les acteurs ne correspondent pas tous aux canons de beauté actuels. Je ne peux décemment pas dire que ces acteurs sont plus-size, mais on s’éloigne des standards habituels autant pour les hommes que les femmes, même si ce n’est que pour quelques tailles de vêtements. Disons que pour une série qui a autant de succès, c’est à noter !

… Malheureusement pas parfaite…

J’en viens maintenant aux points négatifs : Jane the Virgin n’est pas une série parfaite, loin de là. Elle porte, comme de nombreux médias modernes, la trace du sexisme, de la grossophobie, du slutshaming et de plein d’autres préjugés pas très cools. Mais les personnages en discutent, et sachez que le jugement (nul) n’est jamais accepté tel quel. D’ailleurs, la série en a plutôt conscience : après l’évocation du test de Bechdel dans un épisode de la saison 2, plusieurs scènes sont pointées du doigt… car elles ne passent pas du tout le test !

Jane the Virgin sad

… mais quand même très bien <3

Si j’adore Jane, c’est aussi parce qu’il arrive de croiser des couples gays. Comme ça, parmi les figurants, ils sont là. Parce que c’est naturel. Et ça fait du bien.
Le sexe est rarement pris à la légère, mais c’est très loin d’être le sujet principal de la série. Oui, Jane est vierge, et alors ? Et elle ne se permet pas de juger ceux qui n’ont pas fait le même choix.
Le narrateur est un personnage à part entière, qui brise allègrement le 4e mur. Pour tout vous dire, c’est même mon personnage préféré ~
Bref, je pourrais vous citer encore des tonnes d’exemples, mais je pense que le mieux est encore que vous alliez voir par vous-même !

Jane the Virgin compte donc déjà deux saisons à son actif, et une troisième est prévue pour… aujourd’hui, le 17 octobre 2016 ! Du coup je vous laisse, je vais aller savourer ce nouvel épisode !

PS :

Déso pas déso mais #TeamRafael
Rafaël Solano

& vrai ship de la série RogelioxMichael
RogelioxMichael

 

Fiche technique

jane_the_virgin_logo

Titre : Jane the Virgin

Producteur : Warner Bros. TV, CBS TV Studios

Diffusion : The CW (US), Netflix & Téva en France

Statut : En cours, 2 saisons complètes et la 3e en cours aux US