Film

Jumanji, une comédie moderne qui ne se prend pas la tête

18 janvier 2018 — 0

main

Film

Jumanji, une comédie moderne qui ne se prend pas la tête

18 janvier 2018 — 0

Tout le monde connaît le Jumanji de 1995. Et celui de 2017 ?

Attention, cette review contient des spoilers ! 

Soyons honnêtes : si vous êtes né.e avant 2010, vous avez probablement eu très, très peur en voyant le trailer du « reboot » de Jumanji. Le jeu de plateau historique qui devient une cartouche de jeu vidéo, et le casting (Dwayne Johnson, Jack Black & Kevin Hart) laissait supposer une comédie un peu grasse et très américaine. J’ai été le voir avec très peu d’attentes, et finalement, j’ai passé un excellent moment devant un film, finalement, plutôt moderne !

Un trailer qui fait peur

La première fois que j’ai vu ce trailer, je me suis demandée pourquoi, mais pourquoi Hollywood s’entête à faire des reboot d’anciens films cultes plutôt que de créer de nouvelles histoires. Jumanji est une licence qui parle à toute une génération, et je peux comprendre la volonté de la faire découvrir aux plus jeunes. Mais ne serait-il pas plus intéressant de créer de nouvelles histoires plutôt que de s’entêter à moderniser les anciennes ?

Les éléments présentés ne projetaient rien de bon. La transformation du jeu de plateau en un genre de cartouche de SNES est probablement ce qui m’a le plus blasée. Était-ce vraiment nécessaire pour attirer les plus jeunes ? Ce point m’a particulièrement énervée, car j’ai eu la sensation que la production me disait « Regarde, ce film est pour les JEUNES, ça va être FUN ». Les millennials ne sont pas demeurés, et si cela n’apporte rien dans le film, autant garder la version plateau originale.

jumanji-video-game

Les personnages sont quatre lycéens, bloqués ensemble pendant une colle. Et bonjour les stéréotypes : un nerd, un capitaine de foot, une blonde superficielle et une intello frigide. Ajoutons à ça le casting The Rock, Jack Black & Kevin Hart (Karen Gillan étant l’exception), tout était prêt pour une comédie classique et clichée.

Jumanji-Welcome-To-The-Jungle-Official-Trailer-3

Ceci dit, s’il faut prendre un film de référence avec The Rock, Baywatch était une comédie très fun. Lorsque je suis rentrée dans la salle de cinéma, je me suis donc préparée à aller voir « un film avec The Rock », et non « LA suite de Jumanji ». Et c’est exactement ce que ce film propose : des gags plutôt funs, des persos qui ont beaucoup d’auto dérision, qui ne se prend pas au sérieux !

Des personnages clichés (mais pas tant que ça)

Le film commence par nous présenter les quatre personnages principaux. On comprend que le nerd et le footballeur étaient amis mais ne s’entendent plus, que la blondie est la reine du lycée et que l’intello est un peu associable. Ils tombent pendant leur heure de colle sur le jeu, et après avoir sélectionné leurs personnages (ils ne voient que leurs noms), se font aspirer dans le jeu. Le nerd devient The Rock, aventurier intrépide. Le footballeur son side-kick, la blondie Jack Black (cartographe), et l’intello, une combattante sexy. Chaque personnage n’est donc absolument pas l’aise dans sa peau, puisqu’à l’opposé complète de sa personnalité.

Cependant, malgré un setup plutôt cliché et sans surprise, les relations entre les personnages sont finalement plutôt modernes !

Jumanji-jack-black-karen-gillan

Une amitié entre filles

Marta, notre intello métamorphosée en Lara Croft, et Bethany, nouvellement cartographe, semblent au premier abord se détester. Mais dès leur premier dialogue, elles expriment calmement leur ressenti. En l’occurrence, Marta pense que Bethany est à l’abri dans sa bulle de « fille populaire », ce à quoi Bethany répond que c’est sûrement vrai, mais que Marta rejette toute relation par peur d’être déçue. Et à partir de ce moment, sans devenir les meilleures amies du monde, les deux jeunes filles s’entendent tout à fait bien et sont prêtes à travailler ensemble pour s’en sortir. Il me paraissait important de le souligner, puisqu’on est généralement confronté à des duos de filles qui s’écharpent pour les beaux yeux du héros !

Un couple banal

Le couple principal est celui de Marta et Spencer, nos deux nerds. Pour une fois, il est plutôt ordinaire, et Spencer est réellement amoureux d’elle depuis des années (et non pas de Bethany, comme dans une teen comédie).
Quant à Bethany & Anthony, eh bien ils finissent célibataires, et ça aussi ça fait du bien !

Jack Black & Bethany, le meilleur perso du film

jack-black-jumanji-idea

Contrairement à l’impression laissée par le trailer, Bethany est loin d’être une cruche. Elle est certes superficielle et aime s’admirer, mais elle est aussi débrouillarde et n’a pas sa langue dans sa poche. Lorsqu’elle se retrouve dans la peau de Jack Black (c’est la seule à changer de sexe), elle enchaîne les blagues sur sa teub et ne fait pas de manières.
Dans son interprétation de la lycéenne, Jack Black est très juste. Il n’exagère pas sur les cris perçants, mais retranscrit à merveille l’attitude d’une ado blasée.

Je glisse également que Marta souligne l’absurdité de son look, puisqu’elle est à moitié nue… dans la jungle.

Un film loin d’être parfait

Malgré ses choix modernes, le film a aussi ses défauts.

  • Techniquement, on y retrouve le syndrome de la Schtroumpfette. Même si le groupe de lycéens est paritaire, ce n’est plus le cas dès lors qu’ils sont dans le jeu. Et cela représente quasiment les trois quarts du film !

Ruby Jumanji

  • Ruby, bien qu’elle envoie du feu lors de ses combats, n’est pas particulièrement utile. Elle est moquée car elle ne sait pas draguer, et reste le love interest de Spencer avant tout.
  • Spencer & Anthony passent une bonne partie du film à jouer à qui a la plus grosse avant d’accepter leurs forces et faiblesses respectives. Moins matures que leurs amies, donc.
  • Bon, et puis niveau scénario… Disons que ça se regarde.

 

En bref, Jumanji : Welcome to the Jungle est un film fun, qui ne se prend pas la tête. Il n’a pas la prétention d’être dans la ligne de son prédécesseur, et on l’en remercie pour ça. C’est feel good, c’est moderne sur plein d’aspect, et Nick Jonas est au casting.

Nick Jonas Jumanji GIF

Si vous n’êtes pas des puristes de la licence et que vous voulez avoir la patate, je vous conseille donc fortement d’aller le voir !

Fiche technique

Jumanji-poster-welcome-to-the-jungle

Titre : Jumanji – Welcome to the Jungle

Producteur : Matt Tolmach Productions, Radar Pictures, Seven Bucks Productions, Sony Pictures Entertainment

 Année de sortie : 2017